ccc od ccc od

Olivier Debré

Les Nymphéas

Dans la galerie blanche du CCC OD, les plus grandes huiles sur toile jamais produites par Olivier Debré sont réunies pour la première fois, grâce à une Donation de la famille du peintre.

Le titre de l'exposition, dessinant un lien symbolique entre les "Nymphéas" de Claude Monet et les grands tableaux d'Olivier Debré, évoque en filigrane toute l'histoire de l'abstraction du XXe siècle.

A travers un accrochage hors-format de six toiles monumentales créées en 1990-1991, "Les Nymphéas d'Olivier Debré" entend moins invoquer la question de l'impressionnisme, que celle de la disparition de la figure au profit d'une expression qui serait à la fois beaucoup plus plastique et mentale.


Ses grandes toiles de Loire sont moins des représentations directes du fleuve, que des interprétations de sa fluidité, de sa liquidité, proprement plastiques. Par-dessus tout, ce qui intéresse l’artiste est de saisir les étendues infinies au milieu desquelles il peint, en donnant à ses toiles une envergure telle qu’il n’est plus question ici de format, mais bien d’espace. Car au-delà d’être directement liée à la nature, la peinture de Debré entretient une relation existentielle avec l’espace.



Cette quête sans fin de spatialité trouve son point d’orgue dans ces six grandes toiles commandées en 1990, aujourd’hui rassemblées pour la première fois au CCC OD. Investissant la galerie blanche, elles soulèvent des émotions inattendues. En effet, le spectateur est littéralement invité à entrer dans la matière pour faire l’expérience physique de l’œuvre de Debré. L’exposition propose ici une nouvelle manière d’appréhender le travail de l’artiste : une scénographie sur-mesure permet de mettre en scène une aventure au cœur de la couleur. Ces grands formats juxtaposés supposent ainsi une immersion totale dans un paysage pictural mental et coloré que l’on pourrait qualifier de “wall painting”. Ce rapprochement inhabituel, cette suggestion sensorielle font de cet accrochage un grand spectacle offert au visiteur tout au long de l’année 2019.